Haut débit, le point après 4 mois, ça avance.

Haut-débit-pour-tous
Quatre mois après l’arrivée de la nouvelle équipe municipale, l’article “Améliorer le débit internet” dans le journal d’Eybens de juin et l’information donnée à ce sujet lors du conseil municipal du 10 juillet il est temps de faire le point sur le travail qui a été fait par les élus et les services et auquel nous avons, pour les aspects techniques, participé.

 

Deux solutions sont disponibles pour améliorer le débit des quartiers mal desservis:

  • Installer la fibre optique, c’est la responsabilité et le choix des opérateurs, le financement est à leur charge. On verra ci après leur réponse.
  • Modifier les sous-répartiteurs (SR) pour faire une montée en débit. C’est un choix des élus, le financement est fait par la commune, mais avec les critères techniques imposés par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes).

La montée en débit consiste à rapprocher les équipements fournissant les signaux ADSL des utilisateurs en les plaçant à proximité des SRs. On raccourcit ainsi la longueur de la ligne cuivre qui est la cause du débit faible. Les lignes cuivres entre le central (NRA) et le SR sont remplacées par des fibres optiques dont l’affaiblissement ne dépend pas de la longueur.
La partie des quartiers Sud-est et Sud-Ouest qui ont un débit faible ou très faible est alimentée par 5 SRs.

 

Pour pouvoir faire une montée en débit sur un SR il faut remplir les conditions suivantes fixées par l’ARCEP :

Condition 1: Pas de déploiement effectif de réseaux à très haut débit (fibre optique) prévu à moins de 36 mois.
La commune a donc posé en mai la question aux différents opérateurs. La réponse était attendu pour fin juin.
Seul Orange a répondu. Il n’a pas de projet de déploiement de la fibre d’ici fin juin 2017 pour les 5 sous-répartiteurs dont 3 couvrent les Ruires.

Réponse très surprenante car Orange avait déclaré à Marc Baïetto et au 4C qu’il prévoyait le déploiement de la fibre sur les Ruires en 2016.
Orange avait déjà annoncé 2015 puis 2016 puis maintenant après mi-2017. Cette réponse est très inquiétante pour la suite et confirme que la montée en débit est une solution nécessaire. De plus on se rapproche de la date de fin de déploiement de la fibre prévue pour 2020 sur l’agglomération, difficile de croire que cette date sera respectée.
Pour rappel: Lors de la réunion du 24 juin 2013 Marc Baïetto s’était engagé à faire cette demande et il ne l’a pas faite. Le discours d’Orange qui a suivi, fait en dehors de la procédure mis en place par l’ARCEP n’avait donc aucune valeur c’est ce que l’on constate maintenant !
La première condition est donc remplie la montée en débit est possible.

Condition 2: Les sous-répartitions dont l’affaiblissement en transport est supérieur ou égal à 30 dB
Il s’agit de l’affaiblissement des lignes cuivres qui relient les sous-répartiteurs au central (NRA).
Les 5 SRs satisfont à cette condition.

Condition 3: La sous-répartition regroupe plus de 50 % de lignes dont l’atténuation est supérieure à 53 dB (environ 2 Mb/s en ADSL).
Sûrement la condition la plus difficile à remplir pour tous les SRs car si les SRs que nous avions identifiés ont un nombre important de lignes longues avec un débit faible il y a aussi beaucoup de logements collectifs proches du SR avec un débit supérieur à 2 Mb/s.

Un appel d’offre a été lancé pour la réalisation de la montée en débit, lorsqu’elle est possible. Les réponses sont attendues en septembre.

 

Documents de référence:
Guide ARCEP Montée en débit
Offre NRA-MED Orange (dite offre PRM)

2 comments

  1. Antoine dit :

    Bonjour,

    Quel est l’avancée du dossier, 12 mois après l’élection?

    J’ai l’impression que les promesses du haut débit fin 2014 qu’on m’avait faites ont été oubliées..

    Antoine

    • Bernard HAGUET dit :

      Bonsoir,
      Les promesses n’ont pas été oubliées.
      Il y a 2 cas de figure car parmi les 5 sous-répartiteurs tous ne sont pas éligibles au haut-débit d’après les critères de l’ARCEP. (voir article ci-dessus)

      Pour les 3 SR qui sont éligibles, le nécessaire a été fait, les marchés passés, les travaux vont bientôt commencer et seront terminés fin 2015 ou début 2016. Ce sont les habitations de la ZAC des Ruires.

      Plus d’information sur le site de la ville.
      http://www.eybens.fr/790-numerique-haut-debit-a-eybens.htm#par16065

      Pour les 2 restants qui desservent l’avenue Jean Jaurès, les rues adjacentes, le bourg et tout l’extrême sud d’Eybens, la mairie cherche une solution.

      Il faut savoir que depuis le 1er janvier 2015 la compétence “aménagements numériques” appartient à la METROPOLE.

      Cordialement

      Bernard Haguet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *