“Aimer-Eybens.com” et le mythe des NRA-Med à 1,6 Millions d’Euros

aimerLe précédent article soulignait le manque de cohérence du plan proposé par “Aimer Eybens” pour le Haut Débit Internet. Néanmoins, nous n’avons montré que la face visible de l’iceberg, le meilleur est à venir …

Ils affirment que nous sommes de mauvais gestionnaires, qui allons dépenser 1,6M€ pour des équipements qui seront obsolètes 6 mois plus tard ! Les NRA MED pourraient être livrés fin 2015 – L’information est bonne. Malheureusement à l’été 2016, la fibre arrive et on met à la casse les NRA-Med.

Quel gaspillage !!!

leur calcul est pourtant simple : 1 SR = 200000 €, 8 SR = 1,6 M€

Mais où serait donc notre erreur ?

1-L’erreur est elle sur le nombre ?
Nous avons, rue par rue, identifié les zones de faible débit et déterminé qu’ils étaient rattachés à 5 SR seulement dont un sur Bresson. Ayant présenté ces données à M. le Maire le 24 juin, elles n’ont pas été contredites. Voir ce document pages 15 et 16. Or 7 mois plus tard, il en découvre 3 supplémentaires !

Ou sont ils donc si bien cachés ?
==> Nous prions donc M. le Maire de nous communiquer leur emplacement ! <==

2-L’erreur est elle sur le prix du SR ?
Dans la page 17 de la présentation du 24 Juin, nous avions expliqué que le prix du SR avait 2 composantes :
– Le prix du coffret NRA-Med lui-même.
– Le prix du lien optique entre le coffret et le NRA de Saint Martin d’Hères.

M. le Maire a convenu que les 200000 € de France Telecom n’étaient qu’un ordre de grandeur et s’était engagé à demander un devis. En Novembre 2013, nous avons constaté qu’il ne s’était rien passé !
Entre temps, Bresson qui est dans une situation identique à celle du sud d’Eybens a décidé d’installer un NRA MED sur leur SR qui alimente aussi une partie d’Eybens.

==> Les riverains du chemin Lagay peuvent donc remercier le maire de Bresson pour avoir pris ses responsabilités sans croire aux discours d’Orange <==

Eybens sera alors la seule ville du sud Isère de plus de 8000 habitants à avoir du bas débit et aucun plan réaliste pour l’obtenir.

3-Mais il y a plus absurde …
Le lien optique qui va alimenter le SR de Bresson doit nécessairement passer devant tous les SR de la zone sud d’Eybens. C’est pourquoi le maire de Bresson a proposé à celui d’Eybens une collaboration en vue de mutualiser les travaux. Le maire d’Eybens au lieu de profiter de cette occasion a refusé cette collaboration alors quelle lui était offerte gratuitement et sans engagement.

Il aurait pu avoir “sur un plateau” le devis qu’il avait promis le 24 juin et il le refuse.

==> A t’il peur de réaliser que le prix réel est bien inférieur aux 200 000 € ? <==

Ce refus aura des conséquences désastreuses au point de vue coût et délais. Lorsque le maire aura fini par comprendre, suite au mécontentement de ses citoyens, que c’est la seule solution viable. Surtout pour les zones pavillonnaires qui ne pourront pas avoir la fibre avant au moins 10 ans.

==> Qui est le bon gestionnaire soucieux des deniers publics ? <==

4-Mais quel est donc le bon prix du coffret NRA MED?

Le tarif du coffret est disponible page 20 de l’offre PRM d’orange pour 750 lignes (taille moyenne des 4 SR restant) le coût est donc de l’ordre de 80 k €. Quand au prix du lien optique, les ordres de prix sont indiqués page 17 de la présentation du 24 juin. Etant donné que l’on utilise des fourreaux existants il devrait être de l’ordre du prix médian (20 € /m) ce qui donne un lien de moins de 100000 € pour 5 km.

Soit après partage avec Bresson, un coût inférieur à 20000 € par SR

==> Ceci donnerait un budget total de l’ordre de 400 000 € ce qui est 4 fois inférieur à celui annoncé par Aimer Eybens sans aucune référence précise <==

À confirmer bien sûr par un devis que le maire refuse de demander.

Si on ne rattrape pas le train de l’appel d’offre de Bresson, les coûts et délais seront beaucoup plus importants car il faudra repartir de zéro et repayer une seconde fois à 100 % les travaux.

5-Oui, mais que deviendraient les SR entre 6 mois et 10 ans après la fibre ?
Ils continueront évidemment à servir très longtemps, car les 2 marchés sont complémentaires. Le meilleur exemple en est Grenoble ou l’ADSL, avec 1 NRA tous les 2 km², est excellent.

==> Cela ne les empêche pas d’être la ville ou il y a le plus de km de fibres installées. <==

6 comments

  1. Jean dit :

    bonjour, quelles sont les solutions techniques utilisés par la marie pour connecter ses différents bâtiments (mairie, école, bibliothèque…) à l’Internet ? RTC ou fibre privée ?

    Merci

    • Bernard HAGUET dit :

      Nous ne connaissons pas la réponse, nous allons poser la question à la mairie.

      • Bernard HAGUET dit :

        Voici la réponse de la ville:
        Les solutions techniques utilisées par la mairie pour connecter les différents bâtiments à l’Internet sont un lien SDSL pour l’hôtel de ville et des liens ADSL pour tous les autres bâtiments.

    • René MARTINELLI dit :

      Nous ne savons pas effectivement comment ils sont connectés.
      Par compte, nous savons de manière certaine que plusieurs entreprises utilisent, comme vous l’indiquez, des lignes
      privées RTC genre SDSL ou de la fibre privée qui leur coûtent
      largement 10 fois le prix d’un ADSL performant.

  2. Lionel dit :

    Bonjour,
    Votre estimation me semble bonne. J’avais approché le coût à 300k€ pour intervenir sur les NRA les plus impactés par la perte de débit. Sur un budget annuel de 36.6M€ cela fait moins de 0.8%. Au regard d’un si faible investissement, et pourtant si indispensable à notre époque, on peut vraiment se demander pourquoi la commune ne fait rien. Pour rappel le montant des impôts et taxes prélevées par la commune à augmenté sur un an de 285k€… (source: le journal d’Eybens version papier)

    Bref je pense malheureusement que nous parlons dans le vide surtout quand on voit que la commune est incapable de faire fasse à des problèmes aussi simples. Cela fait peur…

    En tout cas bravo pour votre démarche.

    • René MARTINELLI dit :

      Nous sommes heureux que d’autres personnes
      que nous arrivent à des estimations comparables.
      Il est aberrant que la commune exagère les prix
      afin d’avoir une excuse pour ne rien faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *